Carna’zad – Ils ne nous empêcheront jamais de faire la fête !!

C’est pas parce que le tribunal administratif a sorti un verdict tout pourri autorisant les travaux du viaduc de Kolbsheim que nous allons perdre notre joie de vivre !

Le Carna’zad a rassemblé du monde samedi dernier à Kolbsheim pour un programme détonnant d’ateliers variés (plantes sauvages, plantations de graines, maquillage de carna’zad, massages spa et bien-être, infokiosque, bibliothèques avec livres pour enfants et kaplas, fabrication d’un attrape-rêves collectif). Des soutiens précieux à la ZAD ont tenu un stand d’artisanat anti GCO et anti Babylone (mot très courant à la ZAD désignant le système capitaliste libéral qui détruit tout !!), de t-shirts à l’effigie de la zad et du grand hamster entre autres, de sacs à vrac pour éviter les déchets et autres masques des 4 saisons !!

Nous avons accueilli une cinquantaine de personnes venues des villages alentours mais aussi de toute l’Alsace dans une ambiance joyeuse en jouant de la musique.
S’en est suivi un repas en partie vegan en partie non vegan avec couscous, soupe, salade de patates, gratin et sanglier en ragoût cuisinés par nos soins ainsi que des desserts apportés par les soutiens (gâteaux sans gluten, vegan, pas vegan…) sans oublier la bière offerte par la brasserie de l’Anar Kose !!

Pour clôturer la soirée en beauté, la vidéo de « ça commence d’un sac » sur la vie à la ZAD a été projetée et a beaucoup fait rire la salle. Puis nous avons regardé le film La belle verte de Coline Serreau, belle métaphore sur la folie de notre monde avec un regard décalé sur la domination de l’humain sur la nature, la condition des femmes, la hiérarchie, l’argent etc…


Ce fut l’occasion de belles rencontres entre zadistes, villageois.es et gens venus de toute l’Alsace et on espère fortement que cela contribuera à casser l’image que les merdias veulent donner de nous (écoterroristes, khmers verts et on en passe!). Nous remercions beaucoup toutes les personnes ayant contribué de près ou de loin au déroulement de cette fête ainsi que la générosité des visiteureuses, ce qui nous permettra de financer la suite de la lutte ! Nous avons eu beaucoup de retours positifs et cela nous fait chaud au coeur.

C’est juste dommage que nous n’ayons pu participer au carnaval des enfants pour des « raisons sécuritaires ». Les gendarmes sont venus se garer juste devant la salle, histoire de mettre le p’tit coup de pression habituel… Sont-ils inquiets que l’on améliore l’image que le préfet veut donner de nous ? Cela nous encourage encore plus à organiser tout plein d’événements comme ça prochainement !
 

 

Toute personne pour qui ces quelques lignes résonnent
est chaleureusement invitée à nous rendre visite et/ou venir vivre avec nous !!
A très vite!!
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.