FLASH INFOS 20/06/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


⚠ APPEL A VIGILANCE ⚠       

FIL INFO

20h30 – les copains-copines qui était à Strasbourg sont de retour sur la zad. Beaucoup de monde présent pour l’assemblée de lutte. François Zind, l’avocat d’habitant.e.s de la zad, fait le point sur la décision rendu par le tribunal administratif : le tribunal s’est finalement déclaré compétent en prenant en compte le fait qu’ARCOS, même si l’Etat n’est pas encore définitivement propriétaire des terrains, avait un certain nombre d’autorisation par arrêté préfectoral lui autorisant l’accès pour réaliser les travaux préparatoires qu’il n’a pas pu encore faire dû à l’occupation et ordonne aux habitants de la zad de quitter les lieux. Il autorise le recours à la force « si nécessaire ». Décision à effet immédiat après notification (ce qui a été fait via l’avocat). En revanche, il n’accède pas à la possibilité de faire constater par huissier un éventuel blocage par « tout opposant », ni que cela leur coûte 500 euros par heure entamée. Le droit à agir n’est pas interdit. Les opposants peuvent donc poursuivre leurs actions et pourquoi pas, empêcher les machines de Vinci et sous-traitants de travailler.
La semaine dernière, des vigies du côté de Vendenheim, ont empêché la SANEF (qui est en charge de l’échangeur nord) d’effectuer des travaux dans la forêt du Krittwald.

17h40 – manif dans les rues de Strasbourg en direction de l’hôtel du préfet. Le monsieur (le préfet) est tellement courageux entre ce qui c’est passé chez nos camarades engagés contre le projet Cigéo (perquisitions et interpellations) ce matin et la décision du TA d’autoriser l’expulsion de la zad, qui a fait barricader la place du petit Broglie pour éviter qu’on vienne lui chatouiller les pieds. Résultat : les manifestants ont perturbé la circulation du tram en centre ville, c’est arrêté quelques minutes Place de l’Homme de fer, avant de reprendre la direction de la CCI en criant « GCO Pollution Vinci assassin »


17h10 – la nouvelle est tombée : la zad est expulsable sans astreinte financière et le droit à agir des opposants n’est pas interdit. Dès à présent, nous appelons à venir renforcer la zad. Il est hors de question de laisser la forêt au main des croqueuses d’arbre.

GCO : Le tribunal administratif autorise Vinci à évacuer la Zad



11h00 – action à prévoir contre Bouygue-Lingenheld. Le tandem remporte le marché pour la partie SANEF du projet GCO (échangeur nord de Vendenheim). Information transmise d’un article paru dans Le Moniteur du 15 juin. Pour mémoire/rappel, le président de Lingenheld est également le vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Alsace Eurométropole. Ce soir, à 17h, devant la CCI, on va pouvoir en causer.

 
10h17 – alors que nous sommes dans l’attente de la décision du tribunal administratif sur le sors de la zad et du droit à agir des opposants au GCO, nous apprenons qu’une opération de gendarmerie est en cours avec des perquisitions dans plusieurs lieux à Bure, Montiers et Commercy. Solidarité avec les camarades.

D’autres précisions sur les événements ici :

Vague de perquisitions et d’arrestations en cours à Bure

8h00 – dans la journée le tribunal administratif de Strasbourg rendra sa décision sur le sort de la zad du Moulin et de ses habitants et sur le droit à agir des opposants au GCO.

Quelle que soit sa décision, le mouvement des opposants au GCO appelle à se rassembler à 17h, devant la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), place Gutenberg à Strasbourg.


      Notre appel à lire ici :

Menace sur la zad de Kolbsheim : s’ils nous expulsent, on reviendra !

      Consignes en cas d’Alerte sur la ZAD :

MENACE sur la ZAD – CONSIGNES


One Reply to “FLASH INFOS 20/06/2018”

  1. A mémoriser aussi en ce rendu de décision par le Tribunal Administratif, les rappels d’arrêtés préfectoraux.
    Des arguties qui dès lors permettent d’affirmer que l’ensemble des lois censées protéger la nature et sa biodiversité n’est que poudre de perlimpinpin.
    Dès lors que le Corps préfectoral n’est pas tenu de s’y conformer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.