FLASH INFOS 20/09/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


⚠ LA ZAD EST KOLBSHEIM, LA RÉSISTANCE CONTINUE ! ⚠       

Lundi 10 septembre 2018, l’Etat a envoyé ses chiens de garde en nombre pour nous expulser. Plus de 200 personnes, habitant.e.s de la ZAD, villageois.e.s de Kolbsheim, d’Ernolsheim/Bruche et d’ailleurs, des militant.e.s associatifs, ont fait face à 500 gardes mobiles. La ZAD est tombée, mais la lutte continue. La résistance n’est pas prête à se résigner…

De Notre-Dame-des-Landes à Sivens, de Kolbsheim à Bure, en passant par Hambach, ils pourront casser nos lieux de luttes, nous faire mal dans nos chaires sans pour autant détruire ce que nous sommes. La ZAD du Moulin n’est plus… Oui, c’est une réalité physique, mais la ZAD ce n’est pas uniquement un lieu matériel, c’est aussi un état d’esprit, une zone de réflexion, d’expérimentation, … La ZAD est dans notre coeur et dans notre tête. Quoiqu’ils fassent, ils ne pourront pas nous l’enlever.

Et puis la combat continue… Pour le climat, pour les arbres, pour nos/vos enfants… Et aussi pour un monde différent que celui que tente de nous imposer Vinci et ses valets. ZAD vivra, ZAD vaincra…

Des habitant.e.s de la ZAD

(1) MOBILISATION A VENIR :

Jeudi 20 septembre, de 14h à 19h, à Kolbsheim, atelier épistolaire « Les cris/l’écrit des arbres » – Lire ici

Samedi 22 septembre, après Kolbsheim, ensemble poursuivons la lutte et témoignons de notre solidarité avec les Fédinois de Vendenheim. Quand Vinci passe, le Krittwald trépasse. Venez nombreux vous rendre compte. Rassemblement à partir de 14h au niveau du club canin.

Dimanche 23 septembre, cérémonie pour les arbres à Kolbsheim. Infos à venir


POINT INFOs ZAD :

Pour toutes infos, un espace d’accueil et d’information a été installé au niveau du PRESBYTÈRE à Kolbsheim
(non loin de la mairie).


(2) APPEL(S) :

N’hésitez pas à répondre et à relayer cet appel de Claire Audhuy, artiste-chorégraphe et Caroline Ingrand-Hoffet, pasteure de Kolbsheim, auprès des habitant.e.s et des familiers des lieux : « Livre d’or de la forêt de Kolbsheim : livrez-nous vos souvenirs de cette forêt, via messages privés ou publics. Nous les lirons lors de la cérémonie des arbres que nous sommes en train d’organiser. Ajoutez le hashtag #CérémonieDesArbres  » – Vous pouvez écrire à claire.audhuy@gmail.com

Un appel pour la suite de la part de Lily Schlap, artiste-clown « tout-terrain » 😉 : « NE LÂCHONS RIEN!!! Je lance un appel à toute personne qui voudrait participer à un « lie-in musical » les prochains jours (dans l’esprit de celui organisé par Claire Audhuy… avec mon accordéon en plus)! SUR LES SITES D’INTERVENTION ! POUR UN ACTE SYMBOLIQUE TRÈS FORT! NB: il y aurait également besoin d’un « guide » et d’une personne pour filmer… FAITES CIRCULER L’INFORMATION… Merci ! » – La contacter via son profil Facebook


FIL INFO

17h26min – Victoire du coté de Fulgriesheim!

Arrivé en plein champs en fin de matinée, les machines ont été arrêtées par les villageois.e.s et zadistes qui se sont rapidement mobilisés.
Les ouvriers d’Holtzinger étaient seuls, sans protection des gendarmes. Quelques coup de téléphone passés, ce sont d’abord ceux de Truchtersheim qui ont débarqué, suivi du PSIG de Strasbourg. Courageux grâce aux bleus, ARCOS a dépêché une équipe de 4 personnes. Ils ont fait du forcing pour que les travaux se termine. Sauf que les maires des communes concernées (Griesheim/Souffel et Dingsheim) n’avaient pas été mis au courant pour ces travaux. Par conséquent les coupes ne pouvaient pas avoir lieu. Les gendarmes n’ont pas donné raison aux responsables d’ARCOS. 2 arbres sauvés sur les 5 que constituait le bosquet menacé.
Peu après 16h, les personnes de Vinci sont repartis plutôt agacés, menaçant de revenir durant la nuit pour terminer d’abattre les arbres. Les ouvriers et gendarmes sont repartis quand à eux autour de 17h

Un très grand bravo à toute l’équipe présente. Malgré le petit nombre ils ont tenu bon!

Nous défendrons chaque arbre menacé!
Nous ne lâchons rien.
Soyez vigilant, pour venir soutenir quand ils reviendront!

16h00min – la bonne nouvelle : le Tribunal Administratif suspend l’abattage de 30 arbres. « Doute sérieux sur la légalité des actes préfectoraux » dixit le Tribunal!

15h45min – Griesheim/Souffel, Dingsheim, Pfulgriesheim… tout est dans le même secteur.

15h15min – à Ernolsheim/Bruche, ils arrêtent les coupes.

– à Griesheim/Souffel. Blocage depuis midi, des gens dans les arbres. BESOIN DE MONDE SUR PLACE. Une vingtaine de villageois mobilisés. Pour accéder, il faut passer par le stade de foot.

14h50min – retour d’info de Pfettisheim : pas de coupe, le référé engagé par Alsace Nature hier a donné raison aux opposants. Les machines auraient été repoussées vers Griesheim/Souffel. En attente d’info complémentaire.

En revanche, ça coupe à Ernolsheim/Bruche au niveau de la centrale d’épuration. BESOIN DE RENFORT sur place, rue de la Bruche !

14h30minALERTE ! Besoin de monde à Ernolsheim/Bruche, au niveau de la piste cyclable. Village sous occupation militaire depuis ce matin avec de nombreux déplacement de GM.



ALERTE sur Pfettisheim : entre Pfulgriesheim et Pfettisheim. Besoin de monde également sur place !

NOUS APPELONS A BLOQUER LES CHANTIERS VINCI PARTOUT AILLEURS EN FRANCE. Vinci doit cesser son écocide ! Ses travaux sont illégitimes. AIDEZ-NOUS ! BLOQUONS VINCI !!

13h24min – besoin de monde à Pfettisheim (entre Pfulgriesheim et Pfettisheim) et à Ernolsheim/Bruche

11h42min – depuis le milieu de matinée, un sitting à lieu devant les GM à Ernolsheim/Bruche, du coté de la centrale d’épuration.

(mise à jour 16h16min… avec une photo)

 

10h50min : d’après des infos recueillies sur place, il semblerait que ces travaux auraient pour but de faire une déviation de la piste cyclable d’Ernolsheim à partir du 24 septembre pendant toute la durée du chantier de GCO. Cette décision aurait été validée par le maire de Ernolsheim à la demande de Vinci/ARCOS.
Pendant les travaux de la piste cyclable, on nous signale également des abattages d’arbres derrière la station d’épuration

10h00min – on nous signale des gendarmes qui encadrent une grosse machine à Ernolsheim. Visiblement les ecocidaires n’ont pas décidé de faire cesser le bruit des tronçonneuses. Si vous êtes dans le coin n’hésitez pas à faire un saut (travaux du côté de la station d’épuration visiblement). Il s’agit pour l’instant de travaux de goudronnage de l’accès près de la station d’épuration. Pour faire passer des grosses machines ? Pour commencer à couler du béton ?
Des opposants ont demandé que les ouvriers leur montrent les papiers d’autorisations, ils seraient partis les chercher… Rien ne prouve que ces travaux sont légaux, n’oublions pas que les travaux pour le viaduc ont été suspendus par le tribunal.

8h00min – il y a des hommes (et des femmes aussi) qui représente l’Etat… [pause… soupir ! ] …enfin le vrai visage de l’Etat. Jean-Luc Marx, préfet de Région et du Bas-Rhin en est un pur exemple. Avec le GCO, il n’est pas à son premier écocide. Avec Vinci, il est co-signataire de la nouvelle route du littoral à la Réunion. Explication :

http://www.veillecynegetique67.com/2018/09/quel-est-le-lien-entre-la-nouvelle-route-du-littoral-a-la-reunion-et-le-gco-vinci-et-le-prefet.html

7h00min – l’actualité d’hier :

Le tribunal administratif rendre son jugement sur le référé contre l’abattage de 25 arbres ce vendredi, tandis qu’il faudra attendre mardi 25 septembre pour connaitre sa décision sur le référé contre l’Autorisation unique.
Pendant ce temps, sur le terrain, Vinci et ses sous-traitants continue leur écocide. Notamment sur la zone militaire de Kolbsheim où il ne reste plus grand chose des arbres de la ZAD du Moulin. Terrible spectacle offert à nos yeux hier après-midi sur les hauteurs du village, là où des vergers offraient de l’ombre et du réconfort (voir photo). Pour autant, villageois.e.s et militant.e.s restons dé-terre-miné.e.s. Tant que Vinci n’a pas coulé béton et goudron, rien n’est irréversible.

 

Dans l’actu d’hier, du côté de la ZAD de Hambach en Allemagne, un terrible drame s’est produit durant l’opération militaire pour expulser la zone. Il s’appelait Steffen, blogueur allemand engagé dans la lutte, il est mort d’une chute mortelle alors qui participait à la résistance pour préserve ce morceau de forêt voué à la destruction pour l’extension d’une mine. Nous avons une grande pensée aux camarades la-bas, ainsi qu’à sa famille et ami.e.s. #RIPSteffen

Hambach : Il s’appelait Steffen…

Dans les soutiens : toujours des messages qui font chaud au coeur… Et puis, un communiqué d’une vingtaine d’organisation de la société civil qui apporte leur soutien aux opposants…

GCO : La société civile apporte son soutien aux opposants

One Reply to “FLASH INFOS 20/09/2018”

  1. Tout cela est désolant !
    Les arbres abattus et c’est nos propres racines que nous arrachons. Nous avons totalement perdu le contact avec la nature et nous continuons dans cette voie sans avenir.
    Je me suis battu alors que j’avais 17 ans pour que les gens de la rue puissent manger, parler et être écouté à Strasbourg. J’ai été de ceux qui ont créé le Bus du Coeur qui est devenu l’Abribus. J’ai appris beaucoup au contact des exclus. Aujourd’hui les migrants meurent en Méditerranée et leurs enfants vendent leurs corps pour manger dans nos villes trop grandes pour les accueillir.
    Si les politiques avaient des solutions et des visions pour un avenir collectif, heureux et pérenne alors ils sont plusieurs générations à avoir prouvé que la solution n’est pas entre leurs mains.
    Revenons au local dans nos échanges de toutes sortes, dans nos solidarités.
    Le GCO est un exemple tragique de ce mode de vie qui nous consume.
    J’ai maintenant 45 ans et j’ai encore une colère qui me brule le corps et l’âme. Merci à tous ces jeunes qui se battent, qui se mettent en première ligne, qui risque jusqu’à leur vie pour sauver les nôtres. Steffen vient de mourir au combat.
    Je ne crois pas en aucune religion car ces bien les hommes et les femmes de bonne et belle volonté qui détiennent les clés de notre avenir.
    Merci à tous pour ce combat. Je suis venu 2 fois en famille me joindre à la contestation. Aujourd’hui je suis au bureau et je suis triste de la vacuité de ce que nous devons faire pour vivre et pour lequel nous ne sommes pas fait.

    Thibault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.