FLASH INFOS 23/04/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


FIL INFO

19h20 – à la question du terrain, même si nous étions sur une parcelle privée, la législation n’autorise pas tout selon le classement du terrain. Ici, pour l’installation du bâtiment (le mobil-home), il aurait fallu une autorisation du maire. Une autorisation que le maire d’Ernolsheim/Bruche n’aurait jamais donné, lui qui préfère ne pas nous voir, du moins pas sur sa commune, lui qui a accepté l’argent de Vinci pour la plantation de 800 mètres d’arbuste, censé cacher la misère (l’autoroute) et stopper le bruit.

15h45 – parce que le proprio chez qui nous avions installé le mobil-home risquait jusqu’à 300 000 euros d’amende, que le démantèlement de la structure par la force publique aurait pu lui coûter 3 500 euros et surtout parce que la personne a des ennuis de santé, nous avons acté de déplacer le mobil-home sur une parcelle d’un autre paysan, avec son accord.
Nous nous éloignons d’un point stratégique, mais on se réserve un temps de réflexion. #Onlacherien #ArcosDegage

zad

zad

C’est d’abord et avant tout une décision prise au regard des ennuis de santé de notre camarade paysan auquel nous ne voulons pas apporter un fardeau supplémentaire.

14h47 – des camarades convoqués à la gendarmerie de Molsheim pour un rappel à la loi des suites d’une manif collective en septembre 2017 devant la base chantier d’ ARCOS/Vinci à Duttlenheim. Nous sommes solidaires. On en reparle ici.

zad

11h05 – mise à jour de la liste des besoins :

Dans les urgences : nous recherchons toujours une personne avec une camionnette et/ou un camion pour nos besoins logistiques. Côté alimentaire, nous avons besoin d’un peu de tout. Reportez-vous à la liste. Côté matériel, avec les chaleurs qui reviennent, nous recherchons un frigo (l’un des deux que nous avions est mort). Et sinon, dans les urgences (toujours) : -jerrycans (pour eau potable) -outils de jardin: bêche, pelle, râteau, … -pied de biche, marteaux, -tiges filetées + boulons et rondelles adéquat, -tôles, poutres, planches -bâches, -ciment prompt, gravier, sable, -clous, vis, /… / VOIR LA LISTE COMPLÉTÉ ICI

10h00 – point de situation : après concertation entre nous, nous avons acté de déplacer le mobil-home.

8h00 – hier dimanche, le propriétaire chez qui nous avions installé un mobil-home (jeudi 19 avril), était convoqué à la gendarmerie de Molsheim. L’entrevue avec les gendarmes a été courtoise. Il s’est expliqué et a répondu aux questions qui lui ont été posées. Les menaces financières qui pesaient sur lui (pression du maire, menace de poursuites coutueuses, …) lui ont été confirmé : jusqu’à 300 000 euros d’amende et 3 500 euros pour le démantèlement de la structure. Coût de massue pour lui dont la situation financière n’est pas simple, couplé à des ennuis de santé récente. Réunion à plusieurs, pour savoir ce qu’on fait.

Vendredi, s’était la panique en haut lieu. Nous avions osé franchir le canal de la Bruche et la Bruche en direction d’Ernolsheim/Bruche. Ainsi, nous avons eu droit à un hélico et plusieurs fois les gendarmes. C’est dans cette situation tendue qu’une mésaventure nous a été rapporté. Une villageoise du village d’à-côté, a surpris des personnes à rubaliser le mobil-home, elle en a fait des photos, mais comme il y avait aussi les gendarmes, elle a été intercepté et ont lui a demandé de supprimer les photos.

Je me suis fait arrêter et contrôler parce que j’ai pris des photos du mobil-home qui s’est fait « enrubaner » ! On m’a ordonné de supprimer les photos. Ils m’ont dit que c’est une atteinte à la vie privée des personnes apparaissant sur la photo. Un des gendarmes était à côté de moi pour vérifier mes manip.

L’occasion de rappeler qu’il faut faire attention lorsque vous prenez des photos. Arrangez-vous pour ne pas vous faire prendre.

Pour ce qui concerne les gendarmes, comme les policiers, le droit à l’image ne s’exerce que dans certains cas.

[DOSSIER] IL EST INTERDIT D’INTERDIRE … DE FILMER LA POLICE !

CONTRE LE GCO, VINCI ET SON MONDE


mobilisations à venir :

mercredi 25 avril : de 17h à 19h, rendez-vous devant la préfecture à Strasbourg, comme tous les mercredis depuis le mois de janvier. Maintenons une présence, rencontrons-nous, … Ensemble, aux côtés des militants du collectif GCO NON MERCI, dénonçons le démi de démocratie, parlons de l’enquête publique en cours (à quoi sert-elle ?), …

vendredi 27 avril : de 17h à 18h30, les Fédinois contre le GCO, groupe citoyen à Vendenheim, invitent à venir occuper le rond-point à l’entrée sud du village, en direction de Brumath (non loin du Cora). Dans le cadre de l’action « Occupe ton rond-point », il s’agit de se faire voir et interpeller les automobilistes sur l’inutilité du GCO.

samedi 28 avril : à partir de 13h, « Construit ta ZAD ». Chacun est invité à venir aider la zad à se développer, se renforcer, mais aussi, l’occasion de pouvoir échanger et discuter sur nos moyens de luttes. Ensemble, avec nos différences, nous ne faisons qu’un contre Vinci , son projet d’autoroute et le monde qu’ils souhaitent nous imposer. #VinciDegage


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.