FLASH INFOS 29/01/2017

flash-infos_img

Retrouvez ici le flash infos des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain du mouvement d’opposition anti-GCO –


NICOLAS HULOT NOUS PARLE DE 2018… EUH… BLABLA !!

Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, tweete « 2017 parmi les 3 années les plus chaudes jamais enregistrées – En 2018 il faudra encore renforcer la lutte contre le changement climatique ! » … On croit rêver… NOTRE RÉACTION ICI

Nicolas Hulot, l’homme qui murmure… à qui ? LOL

LA FORET A TOUJOURS ETE UN REFUGE

Il y a Notre-Dame-des-Landes, en lutte contre l’aéroport ; Bure, opposé au centre d’enfouissement des déchets nucléaires ; les Cévennes, où l’on refuse l’exploitation du bois par l’électricien allemand E.ON. ; il y a nous, contre le projet de contournement Ouest de Strasbourg. Les lieux et les motifs de la lutte sont nombreux. Pourtant, à chaque fois, il y a une forêt. Petite ou grande, bien portante ou déjà mal en point, toujours menacée de destruction, elle sert de refuge et de symbole pour les militants. Jean-Baptiste Vidalou est l’un d’eux. Sous ce pseudonyme, hommage à un héros de la guerre des Demoiselles menée en Ariège au XIXe siècle, il propose avec Etre forêts (La Découverte) un témoignage personnel de sa vie dans les bois – il y a passé sept ans – et une analyse engagée de la façon dont les forêts constituent des territoires de lutte.

Lire ici (cliquer sur « Afficher la suite ») :


J’ENTENDS LE HIBOU, LE RENARD ET LA GALETTE – 6 JANVIER 2018

Le samedi 6 janvier, les naturalistes en lutte nous proposent une prospection aux alentours de la ZAD, à la recherche de bestioles en tous genres, qui peuplent notre chère forêt.
Première victime avec les arbres du GCO, leur recensement est une aide importante dans la lutte.
Après cette balade, une boisson chaude et une galette des Bois vous seront proposées pour le gouter. Puis les guides nous proposeront une projection pour nous présenter les espèces de la faune locale, afin de mieux les identifier et découvrir leur mode de vie.
Pour mieux digérer tous ces apprentissages, une soupe sera servie qui pourra être accompagnée de musiciens qui sont les bienvenus avec leurs instruments pour une Jam session. Si les instruments manquent à l’appel, on ne se découragera pas pour autant, ce sera alors une boum ! Ramenez vos vieux CD du collège qu’on rigole un peu.

Infos pratiques ici

La nature vit... tronc dans la forêt de Kolbsheim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.