GCO : Un danger écologique majeur…

Le projet d’autoroute à péage de Vinci est un danger écologique majeur.

C’est une réalité d’autant plus incompréhensible lorsque que l’on voit le gouvernement nous parler de mobilités, de réduire la place du tout-voiture, tout en maintenant pas moins de 7 projets autoroutiers dont 3 sur 5 déjà attribués, le sont à Vinci.

De voir un Jupiter nous parler des enjeux pour demain vis-à-vis du climat et comme solution, créer une énième commission là où la France en possède déjà et qui ne sont pas écoutées. Rien que sur le dossier du GCO, pas moins de 7 avis négatifs d’experts de différentes organismes et pourtant, dans une violence institutionnelle inouï, l’Etat maintient le cap, assurant à Vinci des dédommagement des suites de l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, là où au passage, l’entreprise devrait pouvoir récupérer jusqu’à 425 millions d’euros – soit 76% du financement du GCO.

Dans un appel lancé par une centaine d’universitaire, tous dénoncent un projet climaticide,

APPEL A LIRE ICI :

Déboisement sur le tracé du GCO © Sheila Sandon

Déboisement sur le tracé du GCO © Sheila Sandon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.