La ZAD du MOULIN de Kolbsheim est expulsable : résistance, force et détermination, appel à converger sur zone

Le Tribunal Administratif de Strasbourg a rendu son jugement mercredi 20 juin 2018 et autorise ARCOS, filiale de Vinci, à expulser les habitant.e.s de la ZAD de Kolbsheim avec l’aide des forces de l’ordre « si nécessaire ». Cette décision s’applique immédiatement. Une opération massive à l’encontre de la ZAD est donc possible à tout moment.

Alors que l’avis de l’enquête publique reste à être publié, que des recours en justice contre les travaux sont en cours, ARCOS a choisi de miser sur la force. Une fois de plus la justice du profit est de leur côté, mais la raison est avec nous. Toute opposition à leur revenus financier est considéré comme une menace à faire disparaitre. Pour cela, l’Etat n’hésite pas à mettre ses chiens de garde à disposition. Devons-nous trembler ? Absolument pas !

Nous appelons à la mobilisation générale.

Le dernier rempart contre le déboisement des forêts est en danger. Nous avons besoin de toute l’aide possible et ce dans les plus brefs délais. Nous appelons tou.te.s les citoyen.ne.s à converger vers la ZAD du Moulin. Venez dormir et renforcer les défenses, soutenir la construction de barricades et contribuer à garder les arbres debout des machines croqueuses de forêts.
Nous avons besoin de toutes les présences humaines possible : jeune, vieux, villageois, citadins, Strasbourgeois, étrangers, écologistes, … Nous sommes également à la recherche de matériel : cordes, fils de fer, clous, bois, pneus.

Soyez également vigilant.e.s aux alertes, principalement le matin au réveil, tôt, autour de 6h. En cas de mobilisation, nous vous appelons à converger vers :

  1. La mairie de Kolbsheim
  2. Le centre sportif d’Ernolsheim/Bruche
  3. La maison du préfet à Strasbourg
  4. Aux tracteurs solidaires, de bloquer la base chantier d’Arcos à Duttlenheim
  5. Tous les lieux de pouvoir en France

Toutes initiatives collectives en soutien à notre bataille sont à mettre en œuvre. A un moment, l’Etat et Vinci doivent comprendre que l’intérêt public à des fins privés au service de quelques-uns, à imposer un projet inutile et destructeur, là où des solutions alternatives existent, doivent cesser ! Nous n’avons qu’une seule terre, il est temps d’en prendre conscience.

Merci d’avance à celles et ceux qui entendront cet appel ! Nous ne lâcherons rien.
Nous ne défendons pas la nature, c’est elle qui se défend au travers de nous.

Les habitant.e.s de la ZAD du Moulin et leurs soutiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.