L’esprit de la ZAD du Moulin…

Régulièrement, nous recevons des sollicitations de personnes voulant venir sur la zad…

La ZAD du Moulin, nom donné à l’occupation sur le terrain contre le projet d’autoroute de Vinci à Strasbourg avec ses différents lieux de vie : la zone du moulin, le verger ou encore le spot de Kolbsheim, n’existe plus physiquement parlant. Les derniers lieux d’occupation ont été démantelés au printemps 2019.

En revanche, l’esprit de la ZAD perdure malgré tout !

Certains camarades sont partis vers d’autres ZAD : Roybon, zad de la Dune, … d’autres restent actifs sur différentes luttes locales, notamment pour le droit au logement des sans-abri et migrants avec deux squats ouverts (Hôtel de la rue à Strasbourg-Koenigshoffen et le squat Bugatti à Eckbolsheim).

Bien entendu, la lutte contre le GCO ne s’est pas arrêtée. Le déni de démocratie et la toute-puissance de Vinci, sont un monde que nous continuons de dénoncer et combattre. La lutte c’est aussi le collectif GCO NON MERCI avec la diversité des personnes qui le compose. Sur le terrain, les actions directes contre le projet se sont estompées. La justice est passé par là également, il ne faut pas l’oublier. Plusieurs de nos camarades ont été condamné. Et même si la volonté d’agir ne s’est pas éteint, la réalité te fait réfléchir autrement.

Le GCO reste une mauvaise idée à de vrais problèmes !

Le GCO reste une mauvaise idée à de vrais problèmes (bouchon, pollution). Au travers d’autres luttes, comme celle pour le climat, les choix politiques d’offrir à Vinci le droit de massacrer des espaces naturels exceptionnels comme une partie de la forêt de Kolbsheim, sont autant d’exemples concret qui décrédibilisent les propos du gouvernement et de Macron en faveur du climat. À l’ouest de Strasbourg, nous constatons tous les jours un peu plus, la politique environnementale de l’État.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.