NDDL : Compensations, la zone d’ombre de la résiliation du contrat de concession entre l’Etat et Vinci

Le contrat de concession entre l’Etat et Vinci va être résilié. Ici, il s’agit de celui du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes abandonné en début d’année. Les DNA relait une dépêche AFP qui annonce la nouvelle. A lire ici.

Jusque là, rien à redire. Quoique, à y regarder de plus près, les compensations commencent à pointer le bout de leur nez.

Par exemple, au hasard d’une lecture on apprend que « l’installation annonce également dans son plan 2018-2021 : 28.000m² de taxiway et 11.000m2 de parking avion supplémentaires, 3.000m² de salons publics et privés, le raccordement à l’autoroute (COS) et le développement d’une activité de maintenance d’avions d’affaires basée. » – Ici, l’extrait est issu d’un article paru dans deplacementspros.com sur un projet au tour de l’aéroport d’Entzheim, près de Strasbourg.

Devinez qui est à la manoeuvre pour les travaux ? Le groupe de BTP Vinci. Un autre aéroport à agrandir + une autoroute GCO + un raccordement de l’aéroport à celle-ci, belle compensation de NDDL, vous ne trouvez pas ?


– Deux agrandissements d’aéroport pour le prix d’un abandon rémunéré. –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.