Soutien à Anatole

Pour s’être couché devant des machines sur un chantier du #GCO et s’être tenu aux jambes d’un autre militant, Anatole a été frappé et brutalisé par plusieurs gendarmes pour le maîtriser. Il comparait ce jeudi 15 novembre au Tribunal de Grande Instance de Strasbourg, à 14h.

Parmi les vingt militants présents, tous assis dans la boue, un seul a été ciblé, attrapé et emmené. Face à la répression policière sélective, une seule réponse est possible: la mobilisation générale en soutien!

Anatole n’a pas été seul sur le chantier,
il ne le sera pas non plus au tribunal!

Nous appelons à un rassemblement de soutien dès 13h au TGI, 1 Quai Finkmatt à Strasbourg, et devant tous les lieux de pouvoir en France.

Pour que cesse la violence et l’oppression militaire en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.