Une journée d’hier forte, mais aussi un choc, une réalité, il fallait le faire, ils ont pu, la lutte continue !

Une délégation d’ « officiels », membres en partie du collectif d’opposants, aurait dû venir sur la zone à l’issue de la manifestation d’hier, à l’invitation du préfet, afin de leur faire constater que les opérations en cours dans le cadre des travaux préparatoires, étaient réalisées dans le respect de l’environnement. Au final, la délégation a décliné l’invitation. Ils n’ont pas voulu servir de « caution morale » à ce qui se déroule autour du Moulin.

Une journée d’hier forte, mais aussi un choc, une réalité, il fallait le faire, ils ont pu, la lutte continue !
Après négociation, le général en charge de superviser la surveillance de la zone, a accepté qu’une délégation d’ex-habitant.e.s puissent revenir sur les lieux. Pour les copains-copines : LE CHOC ! – mais ils voulaient revenir pour voir de leurs yeux…

 


2 Replies to “Une journée d’hier forte, mais aussi un choc, une réalité, il fallait le faire, ils ont pu, la lutte continue !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.