Voeux du maire de Kolbsheim : des habitants de la zad une nouvelle fois à l’honneur !

Dimanche 6 janvier, Dany Karcher, maire de Kolbsheim, a présenté ses voeux aux administrés de la commune.

Parmi les personnes misent à l’honneur, la députée européenne Karima Déli, porte-voix de la lutte au niveau européen avec José Bové, notre doyenne de coeur Germaine Schell, élue Alsacienne de l’année par le journal l’Alsace, et de nombreux habitant.e.s de la zad, devenu enfants de la commune.
Dans la lutte contre le projet de contournement Ouest de Strasbourg, la commune, ses habitant.e.s et son maire ont fait corps avec la ZAD, notamment au lendemain de l’évacuation de la zone d’occupation le 10 septembre 2018, tous ensemble ils ont été solidaires de nous et des copains-copines.

Puisse 2019, nous apporter un horizon meilleur, ici et ailleurs…

 

photo DNA – Des habitants de la ZAD misent à l’honneur.

 

extrait de l’article :
« des vœux du maire hauts en couleur »

Le vert pour les opposants au GCO…
Vert : une référence aux bonnets verts que portent nombre d’opposants au GCO. « En 2018, il y a eu un avant et un après 10 septembre » rappelle le maire en ayant en mémoire cette évacuation de la ZAD du Moulin, préalable à la coupe rase de la forêt de Kolbsheim. « Encore aujourd’hui, des villageois dorment mal » ajoute Dany Karcher. […]

Le jaune pour faire un clin d’œil aux gilets jaunes…
[…], mouvement qui – exception faite de certains aspects environnementaux – présente bien des similitudes avec la lutte contre le GCO. « Cela suscite le même autisme chez nos décideurs » poursuit le premier magistrat. À ceci près que les anti-GCO demandaient, en vain, un moratoire. […]

Le rouge comme la colère palpable d’un maire…
[…], de nombre de ses administrés et autres élus des communes voisines qui, peut-être à tort pensent certains, ont prôné la non-violence […] Rouge aussi mais associé cette fois au blanc pour raviver les couleurs de l’Alsace.

Le bleu pour rendre hommage aux gendarmes locaux…
[…] à Kolbsheim, on distingue deux types de bleu. Un bleu plus clair pour rendre hommage aux gendarmes locaux […] Mais Dany Karcher d’évoquer aussi le « bleu foncé » des gardes mobiles omniprésents en septembre et qui ont plongé Kolbsheim dans « un décor de guerre ».

Avec les honneurs […] « Sans oublier enfin les nouveaux arrivants parmi lesquels les zadistes ou « veilleurs d’arbres » qui après l’évacuation de la défunte zone à défendre se sont repliés sur le village, le Verger et le Spot anti-GCO. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.