Facebook est un outil, mais attention…

On a pu voir ces derniers temps proliférer les pages Facebook. Cet outil de propagande semble intrinsèque à l’époque. Cependant on peut se questionner sur la propension à en faire un outil d’organisation. Et même comme un outil de propagande pertinent. – introduit renverse.co dans un article « Quelques raisons de ne pas s’organiser sur Facebook »

FACEBOOK EST UN OUTIL, MAIS ATTENTION…

Repéré sur Info Libertaire, le site reprend un article de renverse.co sur l’utilisation de Facebook.

Extrait – « Avec 22 millions d’utilisateurs quotidien, Facebook est le premier réseau social en France et de loin. C’est une masse importante de la population. Mais si 84% des moins de 40 ans utilisent Facebook quotidiennement, seuls 56% de la population française est sur le réseau. Cela réduit drastiquement les volontés « d’ouverture » prônées par les partisans d’une utilisation intensive de Facebook à des fins militantes. »

Utiliser uniquement Facebook, c’est s’enfermer et limiter son champ d’action.

Nous sommes utilisateur de Facebook avec notre page dédié. L’article sur reverse.co interpèle. Ils ont raison. « L’utilisation intensive de Facebook à des fins militantes » à ses limites. Ce n’est pas nos camarades de lutte contre Cigéo à Bure qui nous dirons le contraire lorsque leur page Facebook Bure à cuire avait été fermée alors qu’elle comptait plus de 16 000 likes.
Facebook est un outil, mais il ne doit pas en être la pièce maîtresse d’un dispositif de communication. D’où l’importance de développer d’autres outils. Dans notre type de lutte, c’est même primordiale. Pour toucher un maximum de personnes, mettre en place un site internet en auto-média doit être le moyen centrale d’un dispositif de communication. Ce que nous faisons.

Pour nous, le site modèle est celui développé par des habitant.e.s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : zad.nadir – ou encore, celui des opposants au projet Cigéo de Bure : Plus Bure sera leur chute … Bien entendu, chacun doit trouver son identité et veiller à ne pas avoir uniquement Facebook en moyen de communication.

Pour lire l’article en entier, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.