FLASH INFOS 06/10/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


⚠ LA ZAD EST KOLBSHEIM, LA RÉSISTANCE CONTINUE ! ⚠       

Lundi 10 septembre 2018, l’Etat a envoyé ses chiens de garde en nombre pour nous expulser. Plus de 200 personnes, habitant.e.s de la ZAD, villageois.e.s de Kolbsheim, d’Ernolsheim/Bruche et d’ailleurs, des militant.e.s associatifs, ont fait face à 500 gardes mobiles. La ZAD est tombée, mais la lutte continue. La résistance n’est pas prête à se résigner…

De Notre-Dame-des-Landes à Sivens, de Kolbsheim à Bure, en passant par Hambach, ils pourront casser nos lieux de luttes, nous faire mal dans nos chaires sans pour autant détruire ce que nous sommes. La ZAD du Moulin n’est plus… Oui, c’est une réalité physique, mais la ZAD ce n’est pas uniquement un lieu matériel, c’est aussi un état d’esprit, une zone de réflexion, d’expérimentation, … La ZAD est dans notre coeur et dans notre tête. Quoiqu’ils fassent, ils ne pourront pas nous l’enlever.

Et puis la combat continue… Pour le climat, pour les arbres, pour nos/vos enfants… Et aussi pour un monde différent que celui que tente de nous imposer Vinci et ses valets. ZAD vivra, ZAD vaincra…

ZAD2 – JOUR ++ de la réoccupation !

Des habitant.e.s de la ZAD

(1) MOBILISATION A VENIR :

Samedi 6 octobre, nouvelle grande manifestation à Strasbourg. Rendez-vous 14h, place de la République

Samedi 13 octobre, marche pour le climat 2 à Strasbourg. Infos à venir.


POINT INFOs ZAD / SOUTIEN :

Pour toutes infos, un espace d’accueil et d’information a été installé au niveau du PRESBYTÈRE à Kolbsheim²

Une cagnotte a été mise en place pour soutenir les habitant.e.s de la ZAD. Pour faire un don, c’est par ici.


FIL INFO

19h11min – MISE AU POINT :
Les événements de ce samedi après-midi se sont produits peu après 17h. Les copains-copines parti en manif sauvage depuis la place de la République, se sont retrouvé à une vingtaine devant le centre administratif de l’Eurométropole, place de l’Etoile. Une affiche Vinci Immobilier a été symboliquement brûlé devant les marches du bâtiment. C’est en repartant que des renforts de GM se sont déployé et ont nassé le groupe au niveau de l’arrêt du tram « Étoile Bourse ». Au moment du nassage, une copine a été bousculé et isolé du groupe. Les raisons sont flous. Elle tenait une banderole. Est-ce dangereux ? Mystère. Le groupe est resté bloqué une heure. Des contrôles d’identité ont été demandé. Quelques personnes ont obtempéré, mais la plupart n’ont pas cédé à la police et au GM. Au bout d’une heure et quelques coups de téléphones ci et là, prévenir la presse, la nasse s’est ouverte. Le groupe est resté à quelque pas du lieu sous surveillance de la police et des GM.

10 fourgons de GM dont 5 au moment de l’intervention et 5/6 fourgons de police ont été déployé. Du moins pour la face visible du dispositif. L’Etat sait mettre les moyens pour soigner les défenseurs de la nature et peine ailleurs.

18h00min – les copains copines nassé.e.s à côté du centre administratif de l’Eurométropole viennent d’être relâché.e.s.

17h32min – appel à venir aider des copains copines qui se sont fait nassés à côté du centre administratif, place de l’Etoile, au niveau de l’arrêt du tram « Étoile Bourse ».

Quelques images de la manif dans les rues de Strasbourg :

16h00min – fin du rassemblement sur la place de la République. Une manif spontané part de la place par l’Avenue de la Marseillaise. Une centaine de manifestant suivent « l’escargot », réalisation de la Semencerie « Mad Marx Attack »

14h30min – plus d’un millier de personnes rassemblées sur la place de la République à Strasbourg. La maison du préfet à quelques pas de la place est barricadée par des GM…

11h00min – des zadistes et militant.e.s anti-GCO présents à Westhoffen pour tenter d’interpeller le préfet Marx et le président de la Région Grand Est Jean Rottner, tous deux invités à l’inauguration d’une chaudière biomasse. Autant dire que cela n’a pas été simple avec un gros déploiement de gendarmes pour notre sécurité : contrôle de voiture, des papiers des occupants, empéché de rentrée dans la salle, … Et mieux encore, un arrêté préfectoral pour… protéger le préfet et personnalités, d’une attaque terroriste. Les manifestants pourraient être armé de… glands !!!

Petit texte du préfet permettant d’entraver la liberté de circulation et la liberté de parole de certains par délit de faciès :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.