FLASH INFOS 07/09/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


⚠ LA ZAD EST EN DANGER ⚠       

Vendredi 31 août 2018, le préfet Marx a demandé aux habitant.e.s de la ZAD de quitter les lieux et n’hésitera pas recours à la force publique pour aider Vinci à mener ses travaux. En réponse, nous lui avons demandé de démissionner pour incompétence. « Qui est-il pour se placer au-dessus d’experts qui ont jugé à 7 reprises que le dossier du GCO n’était pas bon et que les mesures environnementales étaient insuffisantes. Préserver la nature n’est pas du bricolage face au défi climatique qui nous attend. », avons nous précisé.

NOUS APPELONS AUJOURD’HUI TOUTES CELLES ET TOUS CEUX DISPONIBLES, A CONVERGER SUR LA ZAD A KOLBSHEIM, POUR ORGANISER SA DÉFENSE ET AIDER LES OPPOSANTS A RÉSISTER. IL Y A URGENCE. Dès ce lundi 3 septembre et jusqu’au 15 octobre, les arbres de la forêt de Kolbsheim, de Vendenheim et l’ensemble des bosquets sur l’emprise du projet sont menacés. Avec l’autorisation unique, Vinci peut y aller sauf si le Tribunal Administratif valide le recours contre l’autorisation. Rien n’est simple, mais la mobilisation sur le terrain est cruciale pour laisser le juridique agir. A NOUS AVEC VOUS, POUR TOUT BLOQUER !

Des habitant.e.s de la ZAD


FIL INFO

15h10min – 😀 LOL ! Merci pour cette franche rigolade à la lecture des commentaires que l’on a pu lire sur Facebook sur la première page des DNA détournée (voir le fil info du 7h00). Ils ont bien bossé hein ?!!!! D’ailleurs, le PDG de Vinci n’en décolère pas. Herrmann sur le point de se pendre… aie aie aie !! – Par contre lundi, nous comptons sur tous pour vous mobiliser. Les machines de Vinci et sous-traitant, elles, ne vont pas rigoler…

Ah sinon, on a trouvé ça sur Strasbourg (voir photo)

 

8h35min – même s’il y a quelques mouvements sur le terrain comme sur base de mort d’Ittenheim (rue de la scierie) ou encore, des travaux préparatoires comme dans la ZI de Duttlenheim (rue Denis Papin), la semaine est relativement calme. MAIS CELA NE VA DURER !! Dès lundi 10 septembre, les choses pourraient changer. Des recours seront examinés mardi 12 septembre, mais pour l’heure, ils ne sont pas suspensifs. Il y a la menace d’une expulsion sur la ZAD à Kolbsheim, mais pour contourner la difficulté dans un premier temps, d’autres secteurs sont menacés, notamment la forêt du côté de Vendenheim. S’il y a un moment dans votre vie où vous devez faire un peu plus de ce que vous avez fait jusqu’à présent, c’est maintenant ! Restez attentifs et mobilisez-vous dès qu’une alerte vous parviendra.

7h32min – reçu d’une vigie : « vu ce matin vers 7h15, à Ergersheim un engin de débardage sur chenille qui prenait la route vers Kolbsheim » – Merci pour l’info. RAS pour le moment !

L’entreprise pressentie pour les opérations de coupe est Holzinger. Mais d’autres entreprises peuvent être solicité. Repérez les noms et transmettez-nous (photos à l’appui).

Holtzinger SARL, des infos ici :

VINCI

Ne pas hésiter à remonter vos observations du terrain. La surveillance est l’affaire de tous. Nous/vous sommes en légitime défense. Si vous repérer des engins, signalez-les, regrouper des voisins/voisines, manifester votre désaccord. Signalez votre position pour faire converger d’autres personnes. Pensez à filmer ou prendre des photos. Dans tous les cas, ne vous mettez pas en danger.

L’offensive des recours en justice a débuté. Alsace Nature en a déposé deux mercredi 5 septembre, l’un sur le permis d’aménager le viaduc de Kolbsheim et l’autre, à la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme (PLU) de Brumath, qui empiète sur l’échangeur avec l’A4 et l’A35, prévu au nord sur 10 hectares de forêt. Le TA les examinera le 12 septembre.

Et sinon, rendez-vous samedi, 14h, place de la République.

7h00min – la une des Dernières Nouvelles d’Alsace exceptionnelle 😀

ouvrir l’image ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.