GCO – Répression : 4 mois ferme… et Vinci protégé par le système !

Le copain arrêté mardi est passé en comparution immédiate hier jeudi le 7 février 2019 devant le TGI de Saverne. Il a été condamné à 4 mois ferme (aménageable) + 6 mois avec sursis, 600€ d’amende et interdiction de circuler dans le Bas-Rhin… Le motif : rébellion, opposition aux travaux et violences contre forces de l’ordre.

Retour en image sur son arrestation :
C’était mardi 5 février, nous levions le camp et soudain, sans que nous en comprenions les raisons, des gendarmes s’énervent…

One Reply to “GCO – Répression : 4 mois ferme… et Vinci protégé par le système !”

  1. C’est très inquiétant de voir des gendarmes perdre pied à ce point.
    Chez eux aussi il y a des va-t-en guerre des individus là pour casser du manifestant. Le problème ici est que nous assistons à un manque total de self contrôle chez une personne censée être formée à cela. Une situation somme toute banale pour eux normalement…!
    Je suis écœuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.