Plusieurs signalements contre le préfet Marx, l’action se poursuit !

Le préfet du Bas-Rhin et de la région Grand-Est, Jean-Luc Marx, reste un citoyen comme les autres et en son nom, il porte la responsabilité de ses actes. En signant vendredi 31 août 2018, les arrêtés d’autorisation unique pour les travaux du contournement autoroutier de Strasbourg (GCO), il met en danger des milliers de personnes vivantes et à venir. Pas seulement celles directement impactées par le projet, mais toute une population sur la plaine d’Alsace.

Suite à l’information du 1er septembre, à ce jour, nous savons que plusieurs main-courantes ont été déposées contre M. Marx. Pour le moment, il ne s’agit pas encore de dépôts de plaine, mais plutôt d’un signalement. A l’avenir, une action collective pourrait s’organiser. Lui comme d’autres s’exposent à des poursuites, notamment pour mise en danger d’autrui. Qu’ils en soient prévenus, car à un moment, jouer avec la santé des personnes et mère nature, ça suffit !~

Un acte courageux, mais pas anodin !

Le fait de déposer une main-courante n’est pas anodin. Certes, vous ne serez pas fichier S pour autant, mais vous devez décliner votre identité. En tout état de cause, les personnes qui s’engagent prouve qu’une résistance fertile existe contre le GCO et que des citoyens éclair&s n’ont pas l’intention de se laisser faire. Bravo à eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.