S’attaquer à Vinci, un hasard ?

Le groupe français de BTP et de concessions Vinci a estimé, dimanche 16 décembre, à « plusieurs dizaines de millions d’euros » le montant des dégâts commis sur l’ensemble de son réseau lors des manifestations des Gilets jaunes depuis un mois. « Près de 250 sites ont ainsi été impactés quotidiennement par les actions des manifestants », ajoute Vinci Autoroutes dans un communiqué, dénonçant « des dégâts considérables causés aux équipements et infrastructures » et d’ajouter : « C’est dans tous les cas la collectivité qui est pénalisée ». Rapporte le journal Le Point avec l’AFP.
 
 

Vinci dit merci à Villepin…

Ce que Vinci oublie de dire, c’est que la part « concession » de l’entreprise représentante un quart de son chiffre annuel. Une activité en constante augmentation grâce l’argent qu’ils viennent racketter aux citoyens… -Oups!- Vinci Autoroutes, l’une de ses filiales, détient 76% du réseau autoroutier à péage du pays… -Comment dire?…. !!!! Vous voyez où l’on veut en venir ?-

7,2 milliards d’euros : c’est le chiffre dévoilé par la Cour des comptes en 2013. Il correspond au chiffre d’affaires des trois concessionnaires d’autoroute : ASF, APRR et VINCI. (…) Vinci, à lui tout seul, c’était 4,439 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 pour seulement 1,063 milliard d’investissements. En 2017, le chiffre d’affaires s’est élevé à 5,277 milliards d’euros pour même pas le milliard d’investissements (719 millions d’euros). (source : Vinci autoroutes).

Vinci pleure de perdre de l’argent depuis le 17 novembre. Vinci n’a pas de moral. Vinci en a rien à faire des automobilistes et citoyens. Vinci se contre-carre de la nature et ce n’est pas sa pseudo fondation de greenwashing qui compense et compensera l’artificialisation que l’entreprise génère. Non, Vinci s’inquiète. Elle se dit « pénalisée » par les opérations de « péages gratuits ». Vous comprenez, les actionnaires vont passer un mauvais Noël. Ils auront moins de caviars et ne pourront pas partir au ski.

« On va prochainement écrire aux personnes que l’on a pu identifier. L’idée n’est absolument pas de les pénaliser. » Et d’ajouter : « Il ne s’agissait pas d’opérations « péage gratuit ». Les levages de barrière se font ici sans notre accord. »  » explique Vinci autoroutes 😭 dans un communiqué….. -sortez vos mouchoirs… nous pleurons de rire. Les pauvres, eux qui vénèrent chaque jour Villepin de leur avoir permis de nous « entuber » toujours un peu plus!-

 

Pas de pitié,
Contre Vinci et son monde,
Ni ici, ni ailleurs!

De rappeler qu’être contre Vinci, ce n’est pas être contre les ouvriers et salariés – Nous l’expliquions ici.

GCO… Vinci c’est pas beau ! (pour mémoire et rappel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.