TRANSITION A LA ZAD DU MOULIN

Contre le GCO à Strasbourg


La ZAD du Moulin est en évolution. Elle nécessite un nouveau terrain pour réorganiser la lutte et être efficace lors des coupes de la rentrée qui s’annoncent. En attendant d’avoir repris pied à terre, elle n’est pas en mesure d’accueillir de nouveaux venus.

Pour autant, il n’y a aucune résignation. Ils restent des personnes d’horizons différentes prêt à se mobiliser. Au-delà de la lutte elle-même (contre le GCO), la lutte s’inscrit aussi dans d’autres plus global comme celle pour le climat. Combattre Vinci ici sur le terrain, c’est aussi dénoncer « et son monde »…

Aidez-nous à trouver un terrain proche de la zone et ainsi, nous réorganiser, … On ne lâche rien !

Il y a plusieurs semaines de cela, la ZAD du Moulin a envoyé des appels à converger sur site, et pour cause, la situation ici n’est pas évidente: les machines font leur œuvre, la terre est balafrée, les arbres arrachés, les forces de l’état plus oppressantes que jamais. Vous avez été nombreu.ses.x à répondre à l’appel, et des coups d’éclats, comme la cabane sur le tracé le 19 avril dernier, ont pu être réalisé. Un grand merci à vous tou.te.s qui avez porté la lutte au coeur du printemps.

Ces renforts, et engagement ont cependant mis en lumière un point essentiel : pour pouvoir porter efficacement la lutte sur le terrain, la ZAD a d’abord besoin d’un socle solide. Cela correspond premièrement en un lieu, qui permettent à la fois de recevoir les zadistes qui viennent renforcer notre action, de vivre durablement en bonne relation avec les villageois.e.s qui accompagnent la lutte, et qui permettent d’organiser la résistance en toute sécurité.

Ce lieu, aujourd’hui nous ne l’avons plus.

Aussi, nous souhaitons passer deux messages :

Le premier est destiné à tout.e.s celles et ceux qui vivent en Alsace et qui ne veulent pas du GCO. Pour nous, le combat n’est pas encore fini. Il reste des jugements de fond au tribunal qui ailleurs, ont déjà arrêté des travaux (autoroute du littoral à la Réunion, contournement de Beynac, … ) . Aussi, si comme nous, vous ne souhaitez pas baisser la tête devant les tractopelles, aider nous à trouver un terrain proche du lieu de lutte qui sont les 24 km que représente le tracé du GCO. Rien que cela est déjà un fort acte de résistance face à la répression des autorités. En septembre, des coupes vont recommencer, aussi bien à Vendenheim qu’ailleurs sur le tracé. Sans ZAD, il ne sera pas possible de résister durablement. Sans base de vie, pas de ZAD. Nous avons besoin de vous, vous avez besoin de nous, et ensemble nous vaincrons.

Notre second message s’adresse à nos copains-copines de partout et d’ailleurs qui souhaitent rejoindre notre lutte. Désolé, mais nous ne sommes actuellement pas en mesure de vous accueillir. En l’absence d’une base d’action efficace, vous feriez le déplacement sans pouvoir faire d’action, ni contribuer à la lutte. Aussi, tant que nous sommes en transition vers un nouveau point de départ, nous ne pourrons vous recevoir.

Voilà près de deux ans que la ZAD du Moulin a été fondée au coeur de la forêt de Kolbsheim pour la défendre de la voracerie de Vinci. Au cours de cette période de nombreuses personnes sont passées, apporter une idée, un coup de tournevis, ou bloquer les machines. Ces nombreux visages, personnalités et énergies ont fait de notre ZAD un lieu vivant, qui s’oppose aussi bien au projet autoroutier qu’au monde qui l’a construit.

Cette lutte n’est pas finie, et nous la continuerons!

Nous n’aurons de cesse que lorsque la balafre faite par Vinci sera devenue une coulée verte d’arbres qui apportera ses bienfaits à tous les êtres vivants. Nous n’acceptons pas que l’Etat au travers de son gouvernement et ou de son Président de la République, puisse oser dire qu’il agit pour la planète et l’environnement, tout en laissant une multinationale comme Vinci agir comme elle fait. Combattre « Et son monde » prend également tout son sens.

#VinciGehHeim
#VinciDegage
#GCOnonMerci

Image de Laurent Kohler​

One Reply to “TRANSITION A LA ZAD DU MOULIN”

  1. Formidable engagement que le vôtre et honorable combat mené avec courage malgré la violence institutionnalisée qui vous est opposée.
    J’habite dans le sud et ne peux donc que vous apporter tout mon soutien moral et idéologique mais je relaye vos informations et messages avec constance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.