Victoire avec « mais », mais victoire tout de même : le TA suspend les travaux du viaduc de Kolbsheim

C’est une victoire ! Le tribunal administratif de Strasbourg a jugé illégal l’arrêté autorisant les travaux de construction du viaduc de Kolbsheim et son aménagement. Pour autant, cet avis ne remet pas en cause les travaux préparatoires pour lesquels ARCOS/Vinci a les autorisations (le référé engagé en 2017 par Alsace Nature n’a pas été suspentif. Il sera jugé sur le fond à une date qui ne nous est pas connue). Par conséquent, les déboisements ne seront pas stoppés. Toutefois, l’utilité est complètement délégitimé.
La suite juridique reprendra le 19 septembre avec l’examen du référé contre l’autorisation unique signé par le préfet le 31 août dernier.

Côté mobilisation, il faudra être nombreux ce samedi 15 septembre à Kolbsheim pour envoyer un message fort à l’Etat. Des arbres sont tombés, mais rien n’est irréversible tant que Vinci n’a pas coulé béton et goudron. Aux arbres citoyens !

ZAD vivra, Vinci disparaîtra !

Le communiqué du tribunal administratif :

La décision du tribunal administratif :

NOTE :

La bataille de Kolbsheim est une bataille dans la bataille. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans le projet de GCO, c’est dans cette zone que les travaux les plus lourd doivent avoir lieu avec la construction hypothétique d’un viaduc de 480 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.