Témoignage : déboisement, l’horreur sur les hauteurs de Breuchwickersheim

Témoignage des méthode Vinci au travers d’Holtzinger. L’entreprise, prestataire de service pour ARCOS/Vinci, se rend coupable de crime contre la nature et tue des arbres et pas que…

Déboisement : l’horreur sur les hauteurs de Breuchwickersheim

Retour d’un témoignage des méthodes Vinci sur le terrain. C’était lundi, du côté de Breuschwickersheim, pendant que nous étions en alerte dans le secteur d’Ernolsheim/Bruche, Holtzinger avait délaissé le chantier que nous avions sous surveillance, pour aller sur une autre zone. Le fameux cache-cache qui s’opère depuis lundi*. 😡
sous haute protection des gendarmes… pour « notre sécurité » disent-ils !
BREUSCHWICKERSHEIM-GCO

QUEL CARNAGE ! Les pratiques de Vinci !

Lundi, ils sont arrivés en catimini, sans prévenir, une équipe d’ouvriers munis de tronçonneuses et d’un engin mangeur d’arbres ! Et accompagnés de plusieurs véhicules de gendarmerie, auraient-ils eu mauvaise conscience les décideurs de Vinci ? Prévenus par des automobilistes, plusieurs propriétaires et agriculteurs ont découvert le terrain déjà bien défriché, et ont assistés impuissant au massacre des arbres qui auraient au moins pu servir à du bois de chauffage. L’engin à réduit, en quelques minutes, des arbres de plusieurs décennies à du bois haché menu ! Un propriétaire écœuré a confié ne jamais avoir signé la convention d’occupation à Vinci. Comment Vinci se permet de tels actes en toute impunité ? Ce n’est que le début du saccage de la nature sur le tracé de ce projet lamentable.
On pensait que ces pratiques étaient d’un autre âge et que l’on prenait en compte actuellement la protection de l’environnement.

Pour autant, rien n’est plié ! 👊… Nous ne cessons pas de le rappeler. Rejoignez-nous, venez à la zad, mettez-vous en disponibilité ou regarder autour de vous avec des personnes qui ont envie de défendre mère nature. Plus nombreux nous pourrons être, plus facile nous pourrons nous organiser. L’appel des bosquets reste d’actu au-delà de ce 1er mars.  »

*« pendant que nous étions en alerte dans le secteur d’Ernolsheim/Bruche, Holtzinger avait délaissé le chantier pour aller sur une autre zone. Le fameux cache-cache qui s’opère depuis lundi.  » – et on a pas grand monde de dispo non plu vu que il y a plein de chose à faire et que nous sommes peu encore à aller sur le terrain ! D’où les appels à venir renforcer les défenses sur le terrain.
– MASSACRE A LA TRONCONNEUSE/MACHINE –

6 Replies to “Témoignage : déboisement, l’horreur sur les hauteurs de Breuchwickersheim”

    1. Non, Arcos n’est pas légalement encore propriétaire. C’est l’Etat qui le deviendra et pour l’heure, ce n’est pas encore juridiquement le cas. Arcos, s’est appuyé sur un arrêté sgné en urgence le 20 février dernier, remplaçant un autre de 2017 périmé, pour se dire avoir le droit de pénétrer sur ces parcelles.

      SAUF QUE, rien, à ce stade ne justifiait la coupe de ces arbres !

  1. Comment peuvent ils entreprendre des travaux alors que l’enquête publique n’a toujours pas eu lieu !

    1. Ici, ils sont dans ce qu’ils appellent des « travaux préparatoirse ». Le problème est que dans cette phase « légale », il y a des zones d’ombres et un peu de fourre tout. MAIS, ce ne sont pas les VRAIS travaux. Pour le moment, VInci n’a pas les autorisations. Il y a effectivement une enquête publique à venir dont les dates ne sont pas encore connue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.