FLASH INFOS 14/09/2018

flash-infos_img

Retrouvez ici – le flash infos / fil actu – des habitant.e.s et électrons libres de la ZAD et groupe terrain anti-GCO –


⚠ LA ZAD EST TOMBÉE, LA RÉSISTANCE CONTINUE ! ⚠       

Lundi 10 septembre 2018, l’Etat a envoyé ses chiens de garde en nombre pour nous expulser. Plus de 200 personnes, habitant.e.s de la ZAD, villageois.e.s de Kolbsheim, d’Ernolsheim/Bruche et d’ailleurs, des militant.e.s associatifs, ont fait face à 500 gardes mobiles. La ZAD est tombée, mais la lutte continue. La résistance n’est pas prête à se résigner…

Des habitant.e.s de la ZAD


FIL INFO

1h32min – nous sommes samedi, beaucoup dorment à cette heure aussi tardive. Un petit mot pour remercier chacun et chacune des messages d’amour que vous nous envoyés. Merci également à toutes nos vigies qui nous remontent leur observation du terrain. Nous essayons d’avoir un fil info régulier. Tout n’est malheureusement pas notifié par manque de temps. On croule sur les infos. C’est bien, mais cela demande aussi du temps à les traiter. La lutte continue. Vinci et son monde « Geh Heim » (Vinci Dégage) !!

22h15min – ce samedi, rendez-vous à partir de 14h, à Kolbsheim : « aux arbres citoyens »

22h00min – Dans un communiqué publié ce vendredi 14 septembre 2018 en vue de la manifestation de ce samedi à Kolbsheim, le Préfet Marx joue la provocation.

Alors que tous les rassemblements ont TOUS été pacifistes depuis le début de l’opération militaire qu’il a lui-même lancé – à moins que cela soit Germaine et son déambulateur qui l’inquiète – les mouvements de forces de l’ordre observés ce soir et le communiqué de presse de la préfecture laissent penser que M. Marx n’a pas l’intention de jouer l’apaisement.

Depuis qu’une opposition se fait entendre sur le dossier, c’est la première fois que la préfecture communique en amont d’une manifestation d’opposants. Est-ce un signe annonciateur de lacrymo ? Pour notre part, nous aimerions voir le préfet être plus respectueux avec mère nature et surtout, nous aimerions le voir arrêter de cirer les chaussures aux dirigeants d’ARCOS et Vinci.

A demain, avec fleurs, rire et détermination !

Le préfet Marx joue la provocation

20h00min – c’est une victoire ! Le tribunal administratif de Strasbourg a jugé illégal l’arrêté autorisant les travaux de construction du viaduc de Kolbsheim et son aménagement. Pour autant, cet avis ne remet pas en cause les travaux préparatoires. Le déboisement n’est pas stoppé, mais il est complètement délégitimé ! Il faudra être nombreux ce samedi 15 septembre à Kolbsheim pour envoyer un message fort à l’Etat. Des arbres sont tombés, mais rien n’est irréversible tant que Vinci n’a pas coulé béton et goudron. Aux arbres citoyens !

ZAD vivra, Vinci disparaîtra !

Victoire avec « mais », mais victoire tout de même : le TA suspend les travaux du viaduc de Kolbsheim

15h06min – ce matin, était examiné devant le TA de Strasbourg, un référé contre le permis de construire du viaduc de Kolbsheim et son aménagement. Il faudra attendre ce soir pour le verdict.

➡️ https://c.dna.fr/actualite/2018/09/14/direct-gco-ta

Et sinon deux autres dates à noter :

🔽 le 19 septembre, le référé contre l’arrêté unique délivré à Arcos pour l’ensemble des travaux du contournement

🔽 le 20 septembre, contre la modification du Plan local d’urbanisme de Brumath, réalisée pour intégrer les modifications de conception de l’échangeur nord.

LENTEUR DE LA JUSTICE :
A noter que les 2 premiers référés auraient dû être examiné mercredi. Bizarrement, l’un des référés a été examiné seulement ce vendredi. La justice n’est pas pressée. Par contre, sur le terrain, Vinci et ses sous-traitants s’en donne à coeur joie…
En revanche, la société Holtzinger en charge du massacre des arbres pour le compte de Vinci, n’apprécie pas du tout qu’on vienne les critiquer (voir notre fil info de ce matin)… Et donc… il faut continuer ! Idem pour Vinci… A un moment, ces gens doivent savoir que détruire mère nature pour quelques euros de plus, ça suffit !

15h12min – message de soutien depuis Bure :

Depuis Bure à Kolbsheim, solidarité contre les GPII et contre la répression.
Banderole de soutien installée le 10 septembre à Mandres-en-Barrois.
 

14h04min – pendant que le tribunal administratif de Strasbourg réfléchit sur le référé déposé contre le permis de construire du viaduc de Kolbsheim et son aménagement, en attendant l’examen deux autres référés les 19 et 20 septembre prochain, sur le terrain, Vinci et ses sous-traitants bossent comme ici, à Vendenheim : coupe active, grumier en action et le tout sous la protection des gendarmes mit à disposition par l’Etat au service d’ARCOS.
Pour s’occuper, les gendarmes prennent note des plaques d’immatriculation. Manquerait plus que Benalla soit prêté par Macron…

Merci à la vigie citoyenne pour les photos.

 

12h49min – une vigie citoyenne nous indique que pour Pfettisheim, l’alerte à une risque de déboisement c’est avéré être une fausse alerte. Ce n’est qu’une partie remise (malheureusement). Dans ce secteur, des habitants s’organisent pour mettre en place un système de surveillance. Bravo à eux ! – Des travaux pourraient commencer la semaine prochaine…

8h50min – On nous signale des véhicules de GM un peu partout entre Duppigheim, Ernolsheim, la Vigie. Des véhicules militaires ont été aperçu ce matin dans le secteur du cimetière à Ernolsheim (voir photo).

 

Dans les aides à nous apporter, pour faire référence aux nombreux messages que nous recevons, il y a des actions de désobéissance qui peuvent être faite : aller à la pêche aux poteaux géomètre, couper les barbelés pour libérer les espaces que l’on tente de nous voler, … Soyez imaginatifs et surtout : pas de prise de risque inutile. Nous sommes en légitime défense.

8h41min – « MAIS CE NE SONT DONC QUE DES ARBRES ! » Pourtant ce sont également des êtres vivants au même titre que les animaux et les humains sur cette planète. Ils ont un système de communication compliqué que les scientifiques commencent à peine à découvrir (voir La Vie Secrète des Arbres de Peter Wohlleben). Petite illustration pratique sur le terrain, témoignage visuel :

Description de la scène :  » ma chienne était en train de patauger dans le ruisseau et une feuille est tombée dans l’eau puis une autre ; j ai levé les yeux et j ai observé les arbres, pas une brise, pas un souffle de vent et d un coup les feuilles ont commencé à tomber comme des flocons de neiges par dizaine… le temps était comme arrêté. Même ma chienne s’est mise à observer le haut des arbres et là j’ai eu la même sensation que celle qu on a quand un être cher décède. Une énorme tristesse émanant de la nature et j ai su 15 min plus tard que la destruction avait débutée…

Sachant que la scène se passe à Plobsheim et que les arbres ont été décimés à Vendenheim…  »

– photo 20180913 – Vendenheim –

 

8h00min – ce vendredi 14 septembre, le tribunal administratif de Strasbourg rendra son verdict par rapport aux premiers référés suspensifs des travaux du GCO. Alors que tous les experts se sont exprimés contre le projet, et que les enquêtes publiques (ARCOS / SOCOS) ont donné tort aux constructeurs, l’état passe en force. Ces premiers référés permettraient la suspension immédiate des travaux. Pour faire entendre nos voix, nous sommes présents devant le TA !
Ramener instruments, café, croissants.

7h41min – RASSEMBLEMENT à 8h, devant le Tribunal Administratif, rue de la paix à Strasbourg (à proximité de la Synagogue). Deux référés seront examinés.

Des coupes d’arbres étaient annoncés entre Pfulgriesheim et Pfettisheim. Nous n’avons pas de retour du terrain. Merci de nous transmettre infos et photos, le cas échéant.

Holtzinger réagit sur sa page Facebook suite aux nombreuses attaques qu’ils subissent pour avoir engagé ses machines pour le compte de Vinci sur les arbres de Vendenheim et de Kolbsheim. Merci à toutes et tous de dédendre mère nature. Nous sommes en légitime défense.

Phalsbourg, le 13 septembre 2018

Pour faire suite aux nombreux messages négatifs de la part des opposants du GCO.
Sachez qu’être contre un projet est une chose. Vouloir la chute d’une entreprise qui fait vivre des salariés en lui faisant de manière injustifiée une mauvaise réputation et souhaiter que ses dirigeants « brûlent en enfer » en est une autre.
Notre participation à un chantier, sur lequel les avis sont divisés, n’a pas à remettre en cause la qualité de notre travail, le professionnalisme de nos équipes ainsi que les valeurs que nous défendons.
Si nous respectons les opinions de chacun, nous ne pouvons tolérer les insultes et les propos menaçants qui sont dirigés contre notre entreprise familiale et certains de nos salariés.
Ces chantiers nous permettent de fournir une stabilité de l’emploi et un salaire à plus de 130 personnes et leurs familles dans notre région.
Cela procure à nos collaborateurs la chance de concrétiser leurs projets personnels et nous permet également d’investir dans du matériel innovant afin de les préserver physiquement.
La philosophie de notre entreprise n’a jamais été et ne sera jamais la recherche du profit maximum, mais la création et la pérennisation des emplois dans les meilleures conditions possibles pour nos collaborateurs, et la réalisation de travaux profitables à l’ensemble de la collectivité.
C’est grâce à nous, qui sécurisons les bords de route, les voies ferrées, les lignes électriques depuis plus de 30 ans que vous pouvez aujourd’hui vous déplacer en toute sécurité sans avoir peur qu’un arbre ne vous tombe sur la tête.
Vos accusations sont totalement infondées, se basant sur une affaire parmi des milliers d’autres.
En ce qui concerne vos commentaires désobligeants sur notre pelle rose, sachez que si la Famille HOLTZINGER s’est engagée dans cette lutte contre le cancer, c’est parce qu’elle est touchée de très près par la maladie. Ce n’est pas comme nombre d’entre vous le pense, une démarche commerciale ou un coup de publicité.

A tous ceux qui nous souhaitent la faillite, nous vous assurons que nous nous battrons pour que cela n’arrive pas, afin que nos 130 salariés ne se retrouvent pas au chômage. Notre priorité est de rester fidèle à nos valeurs familiales.

Le Groupe HOLTZINGER est une société à taille humaine. L’intégralité de notre personnel, du dirigeant au bûcheron, est navrée et touchée d’être devenue la cible de tant de haine.

Merci de nous laisser faire notre métier dans les meilleures conditions afin de garantir la sécurité de chacun et de cesser d’essayer de nuire avec tant d’acharnement à notre entreprise sur la base de propagande infondée.

Nous soulignons le fait que nous avons ramassé de très nombreux déchets dans la ZAD, et notamment des pneus brûlés. Nous avons également trouvé des plantations illégales. On peut donc légitimement s’interroger sur la sincérité de votre lutte pour la préservation de l’écologie et le respect des lois.
Nous vous demandons donc, non pas de cesser votre combat sur lequel nous n’entendons pas nous prononcer, mais d’adopter une attitude respectueuse de ceux qui ne font que leur travail.

 

En attendant, voici quelques images du travail respectueux de l’entreprise. Nous précisons que nous n’avons rien contre les ouvriers. Pour ce qui est de la morale de l’entreprise, ceci est une autre histoire.

 

00h14min – réactualisé de l’info paru sur FB – ALERTE ! Une information nous est parvenue qu’il y a des coupes possible entre Pfettisheim et Pfulgriesheim ce matin. Rendez-vous à 5h sur la route entre les deux villages pour les motivé.e.s au cas où.

6 Replies to “FLASH INFOS 14/09/2018”

  1. Fausse alerte sur Pfettisheim, mais un système de surveillance a été mis en place par les habitants. Des travaux pourraient commencer la semaine prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.