Constat de blocage : action prochaine en justice ?

Vinci avait annoncé venir sur la zad faire des travaux ce mercredi 28 février. Bis repetita du 21 février. Sur le terrain, ailleurs, l’entreprise Holtzinger, pour le compte d’Arcos, massacre à la tronçonneuse sous la protection des gendarmes…

Constat de blocage : action prochaine en justice ?

Blocage et défense de la ZAD : point de situation à la mi-journée du mercredi 28 février 2018

Hier soir, Arcos – filiale de Vinci en charge du dossier GCO (pour rappel) – avait annoncé venir sur la zad ce matin. Même scénario que la semaine dernière à la différence près que la visite reçue, ressemblait plutôt à une visite de « courtoisie » : quatre personnes de chez Socos/Arcos et un huissier. Beaucoup moins par rapport à la vingtaine observée la semaine dernière. Arcos est semble-t-il, venu constater le blocage de la zone pour motiver une action en justice prochaine afin de faire dégager les habitant.e.s de la zad. Affaire à suivre.

Sur le terrain, beaucoup de mouvements des gendarmes observés à la base chantier d’Arcos à Duttlenheim, au club house du stade d’Ernolsheim/Bruche ou encore entre Eckwersheim et Vendenheim, plus au nord. Toute la mâtiné, deux véhicules sont restés sur la D93 à proximité de l’entrée de la ZAD. Peu avant midi, plus aucun gendarme était présent à Duttlenheim ou Ernolsheim/Bruche.
Dans le secteur de Vendenheim, Alix et d’autres personnes de chez Arcos/Socos ont été vues peu avant midi au niveau de l’échangeur de l’A4 et A35, dans le secteur de la forêt du Krittwald, en train d’observer le terrain. Depuis la semaine dernière, il y a comme un jeu de cache-cache. Malheureusement, de nombreux arbres sont tombés. Voir notre fil info de lundi et d’hier. Vinci veut aller vite. Un arrêté signé en urgence le 20 février dernier, remplaçant un autre de 2017 périmé, l’autorise à couper avant le 1er mars. C’est demain! Autant dire que notre vigilance est renforcée sur la zad et d’autres secteurs difficiles à quadriller. L’emprise s’étale sur 24km. D’autant qu’en plus de la difficulté d’avoir des yeux partout, l’entreprise Holtzinger en charge des coupes pour le compte d’Arcos, se fait aider par la force publique. Nous en avons fait l’amer expérience hier à Ernolsheim/Bruche. « Pour notre sécurité », nous répondent-ils.

En tout état de cause, nous continuons à veiller sur la zad. Nous essayons d’agir et ralentir Vinci autant que nous pouvons. Bien entendu, venir renforcer les défenses sur le terrain reste d’actualité – « L’appel des bosquets » – Tout n’est pas plié. Il est important de le rappeler.

Nous restons en vigilance+++

Ce soir, comme tous les mercredis depuis le 24 janvier, le mouvement des opposants au GCO, appelle à se rassembler devant la préfecture à Strasbourg de 17h à 19h. Pour le collectif GCO NON MERCI, « feu vert politique ou pas, nous ne pouvons pas admettre le déni démocratie. Nous le combattons et nous ne laisseront pas notre droit, à un avenir sans GCO, être bafoué« .

One Reply to “Constat de blocage : action prochaine en justice ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.